Perlimpinpin : se rapprocher de sa clientèle en adoptant la démarche Change Lab

Perlimpinpin, une entreprise de vêtements et d’accessoires pour enfants, distribue les produits qu’elle conçoit par l’intermédiaire de boutiques situées au Québec et ailleurs dans le monde. Au moment où le programme PME 2.0 démarre, l’entreprise est consciente qu’il est important pour elle de se servir des médias numériques pour tisser des liens avec sa clientèle.

Pour réussir son virage numérique, l'entreprise Perlimpinpin sait qu'elle a besoin d'une stratégie de marketing électronique à long terme.

Le diagnostic réalisé d’entrée de jeu a montré qu’il existait une ouverture au sein de l’entreprise et une culture de collaboration propices à la réalisation d’un Change Lab. Le fort sentiment d’appartenance à l’organisation de la part du personnel faciliterait aussi la conception et l’application d’un plan de marketing électronique.

« […] Grâce au Change Lab, notre entreprise s’est rapprochée de notre client final et nous avons développé de nouvelles expertises à l’interne. »

- Danielle Déry, présidente, Perlimpinpin

Le Change Lab s’est déroulé sur une période de huit mois, lors de laquelle différents ateliers d’une demi-journée et différentes missions ont été organisés

Cette expérimentation a réuni plus de 40 personnes en mode présentiel et de 2 000 en mode virtuel. Elle a débouché, en août 2015, sur la mise en marché de deux nouveaux produits concrets qui ont démontré depuis une très bonne réponse sur les marchés du fait d’avoir été créés d’une manière collaborative avec des consommateurs.

« La démarche de Change Lab a permis au personnel participant d’acquérir les connaissances et les compétences dont il avait besoin pour contribuer à la réalisation du projet. »

- Perlimpinpin
  • Sur le plan personnel, le Change Lab a par exemple donné aux employés la possibilité d’améliorer leur capacité à faire de l’écoute active, à accueillir constructivement les suggestions de leurs collègues ou des consommateurs.
  • Sur le plan professionnel, il a servi à accroître les aptitudes de certains participants à se servir de Facebook comme outil d’animation de communautés.
  • Sur le plan organisationnel, il a débouché sur l’acquisition des savoir-faire requis pour nouer des partenariats Internet fructueux et la participation des internautes dans des opérations de production participative (crowdsourcing).