MONDOR EFFECTUE UN VIRAGE NUMÉRIQUE IMPORTANT ET PASSE À UN MODÈLE D'ENTREPRISE INNOVANTE

Fondée en 1955, Mondor fabrique et distribue des bas collants dans différents marchés.

La diversification de ses activités au fil des ans l’a conduite à développer des créneaux spécifiques liés aux bas collants mode et aux vêtements de danse et de patinage artistique. Selon le secteur, ses canaux de distribution se sont élargis pour passer de boutiques spécialisées à des magasins de grande surface.

Bien que les ventes soient stables, il y a des défis. Les marges de profit ont diminué au cours des dernières années et la concurrence s’intensifie dans les créneaux de l’entreprise, notamment dans le secteur des vêtements de danse où le nombre de concurrents a plus que doublé en 10 ans.

Voici les principaux défis que l'entreprise souhaitait relever pour sa transformation numérique : 

  • Maintenir son caractère concurrentiel;
  • Assurer sa croissance;
  • Adapter ses opération aux différents cycles d'achats selon les territoires géographiques (États-Unis, Canada, Europe).

Un certain nombre de projets prioritaires à court terme ont été définis dans le cadre du processus de planification numérique mené dans PME 2.0 :

1. Consolider et améliorer l’infrastructure de TI actuelle;
2. Numériser les opérations d’arrière-plan afin d’améliorer l’efficacité des processus;
3. Élaborer et mettre en œuvre un plan de marketing en ligne;
4. Élaborer et mettre en place un site de commerce électronique;
5. Élaborer et mettre en œuvre un système CRM.

PME 2.0 - Un déclencheur dans l'entreprise

Avant de participer au projet PME 2.0, l′entreprise possédait un site transactionnel B2B. Malgré la présence de ce site destiné aux détaillants, la plupart des commandes continuaient d'être passées par télécopieur ou par l’intermédiaire du service à la clientèle. En effet, le système en place est compliqué pour les petits détaillants qui n’ont pas d’expérience d′achat en ligne.

De plus, les agents de ventes de Mondor, ainsi que leurs clients, n’avaient pas facilement accès aux données concernant la disponibilité des stocks, l’état ou l’historique des commandes.

Enfin, Mondor ne possédait pas de site transactionnel B2C, et n’avait pas de systèmes et de processus internes en place pour réaliser des ventes directes aux consommateurs.  

« Pour un manufacturier de vêtements qui produit au Québec, se lancer dans la vente en ligne est non seulement une question technologique, mais surtout de changement des pratiques d’affaires. »

- Armando Guadagno, directeur général de Mondor

Mondor planifie son changement et détermine sa solution 

Dans le cadre de PME 2.0, Mondor a réalisé que la première étape du projet était d’améliorer certains éléments de son infrastructure de base. De ce fait, l’entreprise s’est dotée de nouveaux actifs numériques, comme des ordinateurs, des logiciels et des tablettes, en plus de mettre à niveau son réseau sans fil.

Dans un deuxième temps, elle a pu développer un projet de planification stratégique en matière de marketing en ligne avec l’appui d’une agence externe. Grâce à ce projet, elle a pu définir le profil de la clientèle cible, établir un calendrier de marketing en ligne ainsi qu’un budget financier et un plan de dotation. Mondor a ensuite embauché une ressource interne supplémentaire pour répondre à ses besoins en dotation pour le marketing en ligne.

Après avoir amélioré son infrastructure de base et élaboré sa stratégie de marketing, Mondor devait renforcer sa présence sur Internet. L’entreprise a donc fait affaire avec une agence spécialisée dans le commerce électronique pour effectuer une analyse des besoins et configurer la plateforme de vente en ligne.

Cette analyse a permis de cerner de nombreuses exigences complexes, particulièrement sur le plan du regroupement et de la segmentation des clients, qui constituaient des éléments clés du plan de marketing en ligne de Mondor.

Les améliorations apportées par la solution de commerce en ligne B2B devraient réduire considérablement le nombre de commandes soumises par télécopieur ou au service à la clientèle. De plus elles permettront d’accroître l’efficacité, de réduire les frais de traitement, d’améliorer la visibilité des stocks et l’efficacité de la gestion de l’inventaire.

Enfin, la mise en œuvre du plan de marketing en ligne devrait entraîner une augmentation des ventes dans les marchés existants et les nouveaux marchés.

Aujourd’hui, Mondor entend poursuivre sa transformation numérique. La compagnie procède maintenant à la mise en œuvre d’un système de gestion des relations avec la clientèle (CRM). Cette stratégie permettra à Mondor de connaître davantage ses clients, de mieux répondre à leurs besoins et d’établir des relations plus solides avec eux. À l'issue de ces projets, Mondor aura réalisé des progrès importants, passant d’une entreprise traditionnelle à une compagnie qui utilise les nouvelles technologies pour se créer un avantage concurrentiel.

Leçons à retenir

  • Posséder une infrastructure adaptée aux besoins stratégiques. 

    Grâce au projet PME 2.0, Mondor a reconnu que la technologie était essentielle pour lui permettre de relever ses principaux défis. Son objectif était important, soit de savoir mettre en œuvre des technologies de pointe pour appuyer la transition de la compagnie pour passer d’une exploitation très traditionnelle à un modèle d’entreprise de premier plan capable de faire concurrence aux meilleurs acteurs internationaux dans ses créneaux. Pour ce faire, la première étape pour Mondor a été d’exécuter une mise à jour de ses fondations numériques. Cette étape est primordiale pour une entreprise qui souhaite faire un passage au numérique. Il faut que les actifs numériques en place puissent répondre aux besoins de l’entreprise et à la stratégie développée.

  • Faire une analyse des besoins suite à l’arrimage de sa stratégie numérique aux besoins d’affaires.

    Mondor a pris le temps de dresser un portrait de la situation actuelle et de réaliser une analyse des besoins afin de mieux répondre à sa clientèle et d’atteindre ses objectifs. Cette étape était cruciale pour le succès du projet. En effet, le site B2B en place ne semblait pas répondre aux besoins réels de la clientèle. Le choix de la solution était complexe et devait être adapté aux besoins de ses différents types de clientèles ainsi qu’à ses objectifs stratégiques, notamment en matière de vente au détail en ligne.